Accueil Inscription / Connexion
Afficher le menu
Fédérer,
Développer,
Agir
Une économie tournée vers l'exportation
Un cadre naturel préservé

L'économie du Jura bernois

 

Dans l'Arc jurassien, un penchant pour la technologie hérité de l’histoire horlogère

Au niveau économique, le Jura bernois est une région de technologie tournée vers l’exportation, tant de compétences que de produits, qui représente approximativement 10% des exportations cantonales bernoises directes. Principalement appuyé sur les microtechniques, cet espace accueille des dizaines de PME innovantes et dynamiques qui constituent un tissu économique extrêmement dense et interconnecté. Le Jura bernois partage ses spécificités structurelles avec l'Arc jurassien au coeur duquel il est situé.

Cette structure industrielle diffuse, caractérisée par un grand nombre d’entreprises en interaction, est très homogène au niveau des technologies mobilisées. Ces spécificités ont une incidence sur le plan social et humain puisqu’environ un emploi sur deux se trouve dans le secteur secondaire (environ un emploi sur quatre pour l’ensemble du canton de Berne ; les proportions sont semblables pour la Suisse), alors que l’agriculture ne représente qu’à peu près 10% des emplois.

Principalement consacré aux technologies liées au « très petit », le Jura bernois s’adonne à la conception et la fabrication de produits de niches et de très haute technicité pour de nombreux domaines exigeants, les débouchés de moyens de production de la région (machine-outil, décolletage, outillages, périphériques) étant l’horlogerie, l’électronique, l’automobile, l’avionique, la mécatronique ou encore les medtechs.

L’influence de l’histoire

Cette particularité s’explique dans les grandes lignes par un développement régional (au sens large) influencé par l’horlogerie et les essaimages technologiques que son industrialisation a engendrés vers la fin du XIXe siècle. L’existence ou le développement de nombreux villages du Jura bernois s’expliquent d’ailleurs au travers des processus d’organisation de la fabrication qui ont traversé la région dès les années 1850. Aujourd’hui encore, cette imbrication entre économie et développement d’une région se perçoit également au plan urbanistique et architectural puisque de nombreuses localités se sont construites autour d’une activité économique.

Après avoir initié le développement urbain et démographique de la région dès la fin du XVIIIe siècle, l’horlogerie s’impose durablement dans le paysage économique du Jura bernois et se développe très rapidement à la moitié du XIXe siècle. Mais, dans un deuxième temps, les besoins de l’horlogerie en matière de moyens de fabrication engendrent, à partir du dernier tiers du XIXe siècle surtout, une économie florissante liée à la machine.

La naissance du décolletage et l’essaimage vers d’autres domaines

A la fin du XIXe siècle, le Jura bernois devient le berceau du décolletage, soit l'ensemble des opérations d'usinage qui permettent de fabriquer vis, boulons mais surtout les dizaines de pièces de quelques millimètres qui constituent un mouvement de montre et qui nécessitent des tours, des machines et des outillages. Sous l’impulsion donnée par l’horlogerie, des compétences mécaniques se développent ; elles innervent le tissu industriel régional et expliquent l’orientation ultérieure du Jura bernois – et de la région de l’Arc jurassien – vers les microtechniques qui donnent, aujourd’hui encore une homogénéité à cette région.

Ce développement a des incidences sur la structure de l’économie. Dans la foulée de l’établissage horloger - une organisation de la production en halo - le Jura bernois abrite principalement des PME extrêmement spécialisées et détenant des technologies propres dont elles sont souvent les auteurs. En définitive, les spécificités du Jura bernois demeurent déterminées par la phase d’industrialisation horlogère et les compétences liées qu’elle a entrainées. Cependant, ces savoirs ont continué de s’affûter au cours des temps et contribuent, au XXIe siècle, à en faire une région de technologies exigeantes applicables à de nombreux domaines. Mais le Jura bernois n’est, bien sûr, pas qu’une région d’industrie et de technologie et renferme une économie riche et variée (alimentation, viticulture, tourisme, tourisme doux, services, etc.) qui prend corps dans un cadre naturel préservé.