Accueil Inscription / Connexion
Afficher le menu
Rejoignez-nous!
40 ans au service de l'économie régionale
Une tradition industrielle de plus de deux siècles projetée dans l'avenir
Cercle de réflexion, porteuse de projet et représentante de l'économie régionale
Un tissu industriel homogène et fortement spécialisé
Une économie tournée vers l'exportation
Microtechniques issues de l'horlogerie
Au coeur de l'horlogerie
Stratégie économique du Jura bernois 2030
Un cadre naturel préservé
Une concentration exceptionnelle d’acteurs des microtechniques

AGRICULTURE ET BIODIVERSITÉ

Communiqué de presse - Stratégie économique 2030 du Jura bernois

Patrick Linder
Posté le 06.07.2020
Revue
Stratégie économique 2030 du Jura bernois

Des mesures pour l’agriculture et la biodiversité complètent la stratégie économique 2030 du Jura bernois

L’agriculture et sa filière alimentaire, le bois comme ressource renouvelable disponible dans la région, une vision coordonnée de l’écologie et le renforcement de la biodiversité sont les domaines qui enrichissent la stratégie économique 2030 du Jura bernois. 27 mesures sont présentées par la Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP), la Chambre d’agriculture du Jura bernois, la Parc naturel régional Chasseral et l’association Lignum Jura bernois groupant les acteurs locaux du bois. La ligne de mire de ces actions ambitionne de renforcer l’intégration de l’agriculture locale à l’économie régionale en générant plus de valeur ajoutée et de mettre en exergue le rôle que joue pour la région une nature préservée et entretenue. « La notion de prospérité collective que nous avons placée au cœur de cette démarche de convergence des forces régionales est particulièrement importante pour une bonne articulation entre agriculture, durabilité, préservation de la biodiversité, entretien des paysages et activités économiques » commente Richard Vaucher, Président de la CEP.

Le train de mesures élaboré dans le cadre de la stratégie économique 2030 du Jura bernois pour l’axe thématique « agriculture et biodiversité » est le fruit d’une démarche collaborative entre différentes institutions régionales œuvrant dans ce champ thématique. La Chambre d’agriculture du Jura bernois, le Parc naturel régional Chasseral, Lignum Jura bernois ont ainsi établi une série de préconisations qui complètent le processus stratégique lancé en 2018 par la Chambre d’économie publique du Jura bernois (CEP) et déjà constitué des axes « organisation régionale et relations extérieures », « tourisme », « formation », « infrastructures, construction et artisanat », « identité, culture, ouverture et rayonnement » et « services ». « Avec cette nouvelle contribution, la phase fonctionnelle de la stratégie économique 2030 du Jura bernois approche de sa conclusion et aura permis de mettre à jour de nombreux domaines d’action faisant consensus. La phase opérationnelle s’est déjà ouverte et fait actuellement l’objet de concrétisations réjouissantes » met en perspective Patrick Linder, directeur de la CEP.

L’amélioration de la connexion de l’agriculture à l’ensemble de l’économie régionale est une ligne de force retenue pour le travail de balisage des actions à mener dans le domaine « agriculture et biodiversité ». Le statut important des activités agricoles pour la région est ainsi réitéré dans une approche d’ensemble. Dans l’agriculture régionale, l’accent mis de longue date sur l’élevage offre un potentiel de création de valeur ajoutée important, notamment dans la production laitière. « Cette contribution à une alimentation de qualité d’origine locale est complétée par une fonction d’entretien des paysages parfois oubliée. Dans ce contexte, la collaboration et l’échange engendrés dans le cadre de la stratégie économique 2030 du Jura bernois nous permet de viser des synergies nouvelle qu’il faudra concrétiser dans les années qui viennent » estime Emilie Beuret, secrétaire générale de la Chambre d’agriculture du Jura bernois.

L’écologie et la préservation de la biodiversité sont deux piliers de conceptualisation générale des mesures à mettre en œuvre d’ici 2030. Dénominateur commun de toute approche sur le paysage, les forêts ou la vie, cette sensibilité durable concerne aussi le fonctionnement humain et les activités économiques. « Imbriqués, ces éléments permettent l’intégration d’une composante durable qui demande une coordination avancée que le Parc naturel régional Chasseral peut largement appuyer » commente Anatole Gerber, responsable « espèces et habitat » du Parc naturel régional Chasseral. Enfin, la place du bois, ressources renouvelable dont la région dispose à profusion est réaffirmée. « La stratégie économique 2030 du Jura bernois met en évidence un avantage fort de notre région dont le potentiel n’est pas encore assez exploité. Des progrès sensibles pourront être faits dans ce registre » avance André Tellenbach, Président de Lignum Jura bernois.

La publication de 27 mesures pour le thème « agriculture et biodiversité » permet au processus de convergence, d’harmonisation et d’action baptisé stratégie économique 2030 du Jura bernois de se poursuivre selon la planification annoncée. Après l’adoption d’une vision globale et de  grands buts partagés par l’ensemble de la région, une phase fonctionnelle s’est ouverte et a permis, domaine par domaine, la préconisation de mesures émanant d’acteurs légitimes et experts dans leurs domaines. Les mesures concernant l’axe thématique « industrie et technologies » finaliseront cette démarche d’une portée inédite dans la région.

Pour plus d’information :

Patrick Linder

Directeur

patrick.linder@cep.ch

078/8198587



AGRICULTURE ET BIODIVERSITÉ

0 commentaire